Débats Sports
Don't Miss

Il fallait que ça arrive

Alors que cela fait trois semaines que la saison NFL a débuté et que ce sont des arbitres intérimaires qui officient, voilà qu’arrive enfin la première grosse boulette d’arbitrage.

Monday Night Football, à Seattle, où les Seahawks reçoivent les Green Bay Packers. Ces derniers mènent malgré un match médiocre mais sont toujours à portée de tir des locaux. Quelques secondes à jouer, le quaterback de Seattle joue le tout pour le tout et lance une Ave Maria dans la End Zone. Le receveur Golden Tate et le défenseur Jennings se retrouvent au sol, chacun essayant d’arracher le cuir des mains de l’autre. Deux arbitres se rapprochent du regroupement, l’un annonce interception (et victoire des Packers), l’autre touchdown (et victoire des Seahawks).

Après visionnage vidéo, autorisée dans cette version du football, le touchdown est accordé, et la victoire revient aux locaux. Pourtant la règlement est clair et stipule noir sur blanc qu’en cas de réception simultanée, l’avantage est donné à l’attaque. Sur le papier, pas de soucis, sauf qu’en y regardant de plus près, on est loin de voir une réception simultanée.  On vous laisse juger.

Et dans le cas où un second joueur vient se mêler à la lutte après la réception, comme il semble être le cas ici, c’est bien Jennings qui intercepte la passe dans un premier temps, le ballon est rendu au premier capteur.

Ce fût une longue soirée pour les arbitres (et aussi pour Rodgers, le QB des Packers, sacké 8 fois) qui ont raté encore un bon nombre de pénalités, et qui ont eu un mal fou à terminer le match. Les Packers n’ont pas voulu joué l’extra point, coup de pied tenté pour convertir le touchdown et qui donne un point supplémentaire, le coach des Seahawks se faisant même interviewer avant la fin du match.

Plus tard dans la soirée, les joueurs de Green Bay s’en sont donnés à cœur joie sur twitter pour exprimer leur mécontentement vis-à-vis du corps arbitral. T.J. Lang, l’offensive guard, pourtant pas à son avantage durant le match, a été le plus virulent:

 

 

« On s’est fait baiser par les arbitres. C’est une honte. Merci la NFL« 

puis « Va te faire foutre la NFL. Mettez moi une amende et utilisez là pour payer les arbitres titulaires« 

Bien entendu la colère parle avant tout, mais il n’a pas tort néanmoins. Les intérimaires ont fait hier soir un bon nombre d’erreurs, qui plus est malgré l’aide de la vidéo. Ces erreurs viennent s’ajouter aux quelques bourdes visibles tous les soirs de matchs depuis trois semaines. Qu’est ce qui bloque encore les négociations avec les arbitres?

Des négociations qui se sont terminées sans succès dimanche soir, alors qu’aucune date de reprise n’a été fixée. Tout comme les joueurs, le problème vient de la convention collective qu’il faut resigner. Mais avant de la resigner, les deux parties demandent des modifications. En particulier ici, les arbitres « titulaires » demandent des augmentations salariales et une réforme de leurs retraites.

Et tout comme les joueurs, si aucun terrain d’entente n’est trouvé, les arbitres débutent un lock-out. Mais là où les joueurs sont tout puissants, les arbitres sont au bas de l’échelle, interchangeables. La saison ne peut avoir lieu avec des joueurs remplaçants, mais aucun problème pour faire jouer des matchs officiels avec des arbitres débutants, sans expérience, devant des millions de téléspectateurs.

On a pu trouver cela déplacé de la part des sportifs de se mettre en grève pour quelques millions de plus, mais est-ce vraiment judicieux de la part des arbitres d’entamer un lock-out alors qu’ils sont déjà grassement rémunérés ? En moyenne un arbitre NFL gagne entre 25.000 $ et 70.000$ par saison, alors qu’il n’y a que 16 matchs de saison régulière et 4 matchs de playoffs. Les arbitres ne le sont de plus pas à temps plein, et ont un autre métier durant la semaine (le plus souvent arbitre aussi dans d’autres catégories, mais aussi parfois des chefs d’entreprise).

Cependant on peut les comprendre quand on sait que la NFL est la ligue sportive la plus rentable au monde, mais que les arbitres sont les moins bien payés du sport US. Que ce soit en NBA, en MLB ou en NHL, les arbitres sont mieux rémunérés (mais sont aussi plus mis à contribution).

Le point le plus tendu des négociations concernerait la mobilité des arbitres. Ces derniers sont employés par la NFL via des CDD d’un an, reconductibles par la ligue discrétionnairement. La ligue note les arbitres et ne gardent que les meilleurs d’une année sur l’autre. Les arbitres voudraient plus de sécurité et on peut les comprendre sur ce point.

Mais devant la colère qui monte du côté des joueurs et des coachs (on a vu ce week-end bon nombre de coachs s’en prendre verbalement et physiquement aux arbitres), la ligue ne devrait pas tarder à donner gain de cause aux arbitres titulaires. En espérant qu’ils n’aient pas perdu la main…

[themoneytizer id=15816-16]