Débats Sports

Game 30 : les Warriors l’emportent au bout du suspense

Les Warriors ont finalement eu le dernier mot face aux Los Angeles Clippers, sur le score de 105 à 103. Expulsions, fautes flagrantes ont émaillé la deuxième mi-temps, pour ce Warriors-Clippers. Ce derby californien s’impose comme une des rivalités grandissantes à l’Ouest. On en redemande !

Les joueurs de Doc Rivers sont les premiers à se mettre en évidence dans l’Oracle Arena, puisqu’ils vont débuter la rencontre tambour battant avec 6 points de Blake Griffin, et un DeAndre Jordan auteur de 2 contres en 3 minutes (!), permettant aux Clippers de mener très rapidement 8-0. Les Warriors vont peiner ensuite à redresser la barre, et vont même compter jusqu’à 13 points d’avance après des lancers de l’ancien Warrior Antawn JamisonToney Douglas réussit un tir à 3 points à la toute fin du premier quart-temps, avec la faute. Le lancer ne rentrera pas, et le score est de 22 à 30 en faveur de la franchise de L.A.

En délicatesse avec son tir, Stephen Curry fait bien tourner la gonfle, et c’est toute l’équipe qui en profite. C’est le cas notamment de Klay Thompson (13 points en 1ere mi-temps), David Lee (10 unités à la pause). Sous l’impulsion de ce trio, les Dubs vont revenir à 2 points des Clippers à la mi-temps (51 – 53). L’attaque des Clippers perd en efficacité au cours du second quart-temps, avec un Jamal Crawford arrosant à tout va (5 tirs manqués à lui seul sur le quart-temps !).

Les joueurs de Mark Jackson vont mener pour la première fois du match alors qu’il reste 9’30 à jouer dans le 3e quart-temps, sur un pick-and-roll entre Stephen Curry et Andrew Bogut, que l’australien conclura par un tir à 2 points (56-55). L’intensité du match va monter d’un cran, avec un duel de titans entre David Lee et Blake Griffin, bien aidé par Chris Paul. Le match va alors prendre une tournure des plus physiques, et Draymond Green (0 point, 1 passe décisive) va rejoindre prématurément les vestiaires de l’Oracle Arena sur un coup de coude asséné à Blake Griffin. Ce dernier écopera d’une technique.

Le dernier quart-temps sera interminable (1 heure pour jouer 12 minutes…), et verra une nouvelle échauffourée concernant Blake Griffin. Au rebond, Andrew Bogut et Blake Griffin se jouent des coudes et les arbitres décident alors d’infliger une technique aux deux joueurs. C’est la deuxième faute technique du match pour l’intérieur des Clippers, exclu alors qu’il reste 10 minutes à jouer. Griffin termine le match en compilant 20 points (8 sur 16 aux tirs), 14 rebonds, 5 passes décisives et 4 balles perdues.

Le duo David Lee – Stephen Curry va répondre du tac au tac aux tirs de Jamal Crawford, tandis que Chris Paul continue son festival offensif en distribuant caviar sur caviar. A 4 minutes de la fin du 4e quart-temps, c’est le moment choisi par Chris Paul et Stephen Curry pour forcer le destin du match. Paul va marquer les 8 derniers points de son équipe, tandis que Curry va totaliser 7 points, dont un superbe 3 points sur un step back, au cours de cette minute de pure folie. Le score est alors de 103 à 103, avant que Harrison Barnes (14 points), excellent dans le dernier quart, se présente sur la ligne des lancers suite à une faute de Crawford. L’ancien de UNC réussit ses 2 lancers pour donner un avantage de 2 points (105 -103) aux siens.

Les Clippers vont alors avoir de nombreuses balles pour égaliser ou prendre l’avantage. Darren Collison (11 points) rate sa tentative à 3 points. De même pour Chris Paul à mi-distance, puis sur un lay-up très bien contesté par Barnes. Andre Iguodala (9 points, 4 rebonds, 4 passes décisives) ne rentre aucun des 2 lancers francs, et donne ainsi une nouvelle opportunité aux Clippers de revenir. Chris Paul hérite de la gonfle et attaque le cercle. Mais Klay Thompson a le dernier mot, et contre le meneur des Clippers. A une seconde du terme, Crawford lance une prière à 3 points, qui ne fera qu’effleurer le cercle. Le buzzer retentit, et les Warriors l’emportent 105 à 103.

Une nouvelle altercation éclate à la fin du match entre Bogut et Paul. Barnes intervient en poussant violemment l’australien. Les 2 joueurs seront séparés par le WHITE MAMBABrian Scalabrine.

GSW-LAC