Débats Sports

[Focus] Jordan Farmar, l’enfant du pays

Etat Civil:

 

Jordan Robert FARMAR

Né le 30 Novembre 1986 à Los Angeles, Californie

Taille : 1.88m

Poste : PG

 

[tps_header]

Parcours:

[/tps_header]

  • Taft in Woodland Hills
  • U.C.L.A
  • Los Angeles Lakers
  • New Jersey Nets-Maccabi Tel Aviv( lock out)
  • Atlanta Hawks
  • Anadolu Efes
  • Los Angeles Lakers

 

 

Jordan est né le 30 Novembre 1986 à…Los Angeles, Californie. Après avoir fait ses classes dans une école de Californie(plus précisément à Taft in Woodland Hills) Farmar rentre à l’Université de … Californie, Los Angeles.

Il tournera là-bas à 13.3pts et 5.2pds sur deux saisons avec à la clé un titre de meilleur Freshman de la Conférence et une place dans le meilleur 5 de la Conférence. Jordan, décidé à se pointer à la draft NBA, est sélectionné avec le 26ème choix par … les Los Angeles Lakers. Ça y est, vous commencez à voir le fil rouge ?

Car oui, Farmar est un amoureux de Los Angeles et de sa Californie natale et jouer aux Lakers a toujours été son rêve. Après avoir débuté sur le banc en tant que back-up de la légende Smush Parker, Farmar devient le remplaçant de Derek Fisher et aura une certaine importance dans le back-to-back effectué par les Lakers en 2009 et 2010 face au Orlando Magic et aux Boston Celtics

Toujours est-il que, fort de ces 2 titres et d’un certain potentiel, Jordan Farmar devient FA et ne sera pas reconduit par le Front Office. C’est ainsi qu’il accepte l’offre des Nets où il passera deux ans( il évoluera aussi au Maccabi durant le lock-out) avant d’être envoyé aux Hawks lors du trade amenant Joe Johnson à Brooklyn, par lesquels il sera ensuite coupé.

Farmar se relance en Turquie et plus précisément à l’Anadolu Efes. Lors de la saison 2012-2013, l’Efes se fera éliminé au 2nd Tour des PO , handicapé par les blessures. En Euroleague, l’équipe de Jordan se fera sortir par le futur vainqueur de la compétition, l’Olympiakos.

Stats( par match):
  • Euroleague: 13.8 PTS( 47.2 %2FG/ 39.7 %3FG)-3.9 AST-3.6 REB
  • Championnat: 13.7 PTS( 54.1 %2FG/ 35.1%3FG)-4.1 AST-3.1 REB

Il s’y sent bien et se prépare à vivre une nouvelle saison en Turquie mais dès le début de la Free Agency 2013, le Californien reçoit un coup de fil de Mitch Kupchak qui souhaite son retour à LA pour compléter le banc et pallier les déboires physiques du vétéran Steve Nash.

Farmar décide alors de rentrer à Los Angeles, sa maison, et par la même occasion de renoncer aux 6M$ prévus par le contrat le liant à l’Efes

[tps_header]

Sa saison:

[/tps_header]

 

Stats ( par match): 10.1 PTS-41.5% (dont 43.8 %3FG)-4.9 AST-2.5 REB-0.9 STL en 22.2 minutes de moyenne

 

Après une pré-saison moyenne en guise de remise en jambes, Farmar remet les pendules à l’heure dès le début de la saison, lors du 1er match face aux Clippers. Ce jour-là, alors que les titulaires se font malmenés par ceux de leurs voisins, c’est le banc qui va remettre les Purple & Gold dans le droit chemin et leur permettre de gagner ce 1er match, en collant 76 points à la défense des Clippers. Farmar termine la partie avec 16 pts (6/10 dont 2/3 à 3 pts) et 6 pds.

Suite à ce match, il oscillera d’ailleurs entre le bon et le moins bon jusqu’au 29 novembre.

En effet, sa saison sera marquée par différentes blessures qui gâcheront un peu ce retour haut en couleur du natif de L.A.

Blessé, Farmar tentera tant bien que mal de jouer le match suivant face aux Blazers mais ne pourra passer que 56 secondes sur le parquet.

Après 25 jours et dix matchs passés hors du parquet à soigner sa déchirure de l’ischio-jambier gauche, Farmar fait son retour face au Heat, dans une équipe décimée par les blessures et dans laquelle Jodie Meeks occupe le poste de Point Guard Farmar tiendra 4 matchs avant de retourner à l’infirmerie. Même blessure, même jambe mais localisation différente: 1 mois d’indisponibilité.

Son 2nd retour est amplement plus convaincant que celui face au Heat (1/7 au shoot) puisque face à des Cavaliers bien tendres, les Lakers repartent de la Quicken Loans Arena avec une victoire de plus (et ceci en finissant le match à … 5 avec un starting 5 Blake-Wes Johnson-Kelly-Sacre.) Farmar finit le match avec 21 pts (8/15 dont 5/8 à 3 pts) & 8 pds…et à l’infirmerie. Par précaution cette fois-ci, l’ancien Bruin attendra à nouveau 4 matchs pour refouler les parquets. Dans cette fin de saison pourrie pour les Purple & Gold, Farmar s’accordera quelques cartons offensifs comme face à Sacramento (30 pts à 9/14 dont 8/10 à 3pts & 8 pds) ou à Denver(24 pts 8/14 dont 4/5 à 3pts), un vilain cross sur le rookie Trey Burke et… des blessures, encore.

Bilan :

« Si je ne m’étais pas blessé, cette saison aurait été différente. J’ai fait une belle saison. J’ai juste eu ces blessures agaçantes »

Si sa saison fut gachée par un trop grand nombre de matchs passés à l’infirmerie (seulement 41 matchs joués cette saison), ses apparitions sous les couleurs Purple & Gold furent satisfaisantes. Il a su driver la 2nd Unit et faire jouer ses coéquipiers sur transition ou attaque placée, notamment  son brother from another mother Nick Young et Jordan Hill tout en apportant un scoring conséquent.

[tps_header]

Profil :

[/tps_header]

S’il reste un finisseur moyen voire médiocre près du cercle, secteur dans lequel il devra s’améliorer, le Californien fit la démonstration parfaite de sa panoplie du petit sniper. Que ce soit en sortie d’écran, en iso, en transition ou en sortie de P’n’R, Farmar fait mouche. Et souvent. Avec 10.1 p/m Farmar fut l’une des premières options offensives en sortie de banc et fut l’auteur de quelques gros cartons

 

Farmar shotchart

Mais Farmar ne reste pas pour autant qu’un scoreur et a su remplir son rôle de meneur. S’il n’a pas la vista de Magic, Farmar possède tout de même une bonne qualité de passe et a su alimenter ses coéquipiers au fil de la saison, que ce soit ses intérieurs sur P’n’R ou ses shooteurs sur Drive’n’Kick et en transition. A noter que Farmar est le 3ème meilleur passeur en sortie de banc avec 4.9 ast/g, derrière  son ancien coéquipier Steve Blake (5.6 ast/g en 27.2 min) et Tyreke Evans (et ses 5 ast/g en 28.2 min). On peut toutefois reprocher à Farmar un trop grand nombre de pertes de balle cette saison (2.3 pdb/g), la pire de sa carrière au niveau des TO.

De l’autre côté du parquet, s’il n’est pas un défenseur d’élite, Farmar sait gêner son adversaire direct que ce soit en 1 vs 1 ou loin du ballon, de par son intelligence, un bon placement et de l’envie. Il sait aussi couper les lignes de passes et provoquer les pertes de balle (0.9 steal en 22.2m)

De plus, Farmar est un leader naturel du fait de son poste, renforcé par une expérience acquise au fils des saisons en NBA ou en Europe. Il reste également un joueur apprécié par ses coéquipiers, ce qui constitue un élément important dans la cohésion d’un groupe.

[tps_header]

Son futur :

[/tps_header]

 

Impossible d’affirmer avec certitude le rôle et la franchise de Farmar l’an prochain du fait de son statut d’Unrestricted Free Agent et les chances de le voir revêtir la tunique dorée dépendront du joueur drafté (ou non) et des différents changements effectués par Mitch Kupchak.

Pour autant, Jordan aime les Lakers, c’est ce qu’il affirmait d’ailleurs au soir du 13 Avril dernier, après une défaite face aux Grizzlies

« Bien sur, j’aimerais rester aux Lakers. Et si j’étais Mitch Kupchak, je me signerais » Puis il continue, plus tard:
« Ça ne serait pas l’idéal mais c’est le business. On ne peut pas le contrôler. Je vais m’asseoir avec Mitch et les autres et voir si nous pouvons trouver un accord »

S’il n’est pas gourmand, il pourrait se voir proposer une place dans l’effectif, sur le banc, voire mieux? Avec un Nash entre l’hôpital et la morgue et un Marshall en apprentissage, pourquoi pas une place de titulaire au côté du maître Mamba ?

Gros shooteur extérieur, capable d’organiser sans  » bouffer » la gonfle , défenseur honnête…
Farmar, le complément de Kobe ?

jordan-farmar-kobe-bryant-2010-1-4-0-10-42

  • naalKB24

    Faut le garder !

  • Kobe_blackmamba

    Ah oui en effet sa shot chart à 3pts est impressionnante! En espérant qu’il ne passe pas à la trappe entre Nash, Marshall et le ptit nouveau du Missouri…
    En tout cas très bon papier Magic, fluide et complet, j’aime beaucoup 🙂

  • Krakky

    TRAITRE !!

  • Hunter Urnam

    Dommage qu’il soit parti. C’est un joueur que j’apprécie beaucoup et avec Young, ce sont les deux mecs nés à L.A.

    Ca apportait du local dans l’équipe 🙂
    Autant Marshall je m’en cogne… autant Farmar ce n’est pas cool.