Débats Sports
Don't Miss

Existe t-il un problème Mancini en Ligue des Champions ?

Placé dans le groupe de la mort avec trois autres champions en titre, ce qui en dit long sur le format de la coupe aux grandes oreilles, Manchester City a certainement commis l’irréparable en concédant une défaite 3 buts à 1 sur le terrain de l’Ajax Amsterdam. Avec une seule unité au compteur celle du nul obtenu in extremis à la maison face au champion d’Allemagne, les mancuniens n’ont plus leur destin en main dans la plus prestigieuse des compétitions. Comme l’an passé, ils pourraient bien passer à la trappe dès les phases de poules. La presse britannique toujours prompte à dénoncer des coupables, pointe l’incapacité de Roberto Mancini à briller dans cette compétition.

Alors existe t-il un problème Mancini en Ligue des Champions ?

En l’espace de deux expériences à la Lazio et à l’Inter, Roberto Mancini s’est imposé comme un des techniciens les plus réputés. Il s’y est aussi constitué un joli palmarès. Celui qui est le meilleur buteur de l’histoire de la Sampdoria, a remporté, trois coupe d’Italie consécutives avec deux clubs différents (2004 avec la Lazio, 2005, 2006 avec l’Inter), deux supercoupes d’Italie (2005, 2006), trois titres de champions avec l’Inter (2006, 2007, 2008). Avec les mancuniens il a ajouté une FA Cup en 2011, un Community Shield et un titre de champion d’Angleterre l’année passée. Dès sa première saison à la tête de la Lazio Rome, il conduit son équipe jusqu’en demie finale de la Coupe de l’UEFA où il ne subit la loi que du futur vainqueur le FC Porto d’un certain…José Mourinho. Malgré cette première expérience et un palmarès européen, en tant que joueur, conséquent avec deux coupes des vainqueurs de coupe (en 1990 avec la Sampdoria et en 1999 avec la Lazio), le natif de la petite bourgade de Lesi n’a plus conduit une de ses équipes aussi loin en Coupe d’Europe.

Bilan de Mancini en Ligue des Champions.

 

Sans compter la saison actuelle, Roberto Mancini a vécu six campagnes de Ligue des Champions depuis le banc, une avec la Lazio Rome, 4 avec l’Inter Milan et une avec City. S’il s’est toujours extirpé des poules avec l’Inter, il n’y est pas parvenu ni avec la Lazio ni avec City.

Alors qu’il est parvenu à remporter la Série à 3 reprises, et la Premier League dès sa 3ème saison en Angleterre, l’entraîneur Italien n’a jamais fait mieux qu’un quart de finale en Ligue des Champions. En 2005, il subit même un double affront face au voisin du Milan AC lors des quarts de finale avec deux défaites (2-0, 3-0). L’année suivante, l’Inter échoue au même stade de la compétition face à Villarreal. Après avoir remporté le match aller 2-1, les italiens ne peuvent faire mieux qu’une défaire 1-0 au Madrigual.

Son bilan de 48% de victoires en Ligue des Champions est en effet bien en deçà de ce que l’on était en mesure d’attendre des effectifs qu’il avait à sa disposition. Cette saison encore, il devrait sous performer. Au crédit de Roberto Mancini, la Ligue des Champions est un club très fermé qui n’ouvre pas aisément ses portes aux nouveaux venus.

Chelsea est le premier club a avoir remporté la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire depuis la victoire de Dortmund en 1997. Entre temps, tous les vainqueurs de la coupe aux grandes oreilles l’avaient déjà remporté auparavant. Pire dans  ce laps de temps, on ne compte que 8 vainqueurs différents. Plus qu’ailleurs, l’expérience dans la compétition est déterminante pour réussir en ligue des champions. Or Manchester City n’avait jamais connu la Ligue des Champions nouvelle formule. Par ailleurs, le club n’a pas eu de réussite au tirage tombant ces deux dernières années dans des groupes de la mort qui portaient bien leur nom.

A l’Inter, à la tête d’une équipe rouée à cette compétition, Roberto Mancini s’était toujours extirpé des phases de poules. Son absence du dernier carré en 2006 tient à un fi, celui de la prime accordée au but à l’extérieur. Le problème de Manchester City en Ligue des Champions réside dans son inexpérience de cette compétition, pas dans l’identité de son coach.

Un certain José Mourinho n’est jamais parvenu à remporter cette prestigieuse compétition avec Chelsea…Di Matteo y est parvenu 5 ans après le départ du Special One. Pas certain que les actionnaires du club mancunien aient la patience d’attendre si longtemps.