Débats Sports

Et les Steelers se réveillèrent.

A la peine durant les premiers matchs de la saison, les Steelers ont démontré hier soir qu’ils ont toujours une défense de fer capable de bloquer n’importe quelle attaque. A la recherche d’un bilan positif, Pittsburgh revient une nouvelle fois à l’équilibre et cherchera à passer au dessus des 50% lors de la réception des Redskins le week-end prochain. Mais c’est une nouvelle saison qui débute pour la franchise qui peut enfin s’appuyer sur une défense digne de son rang.

L’année dernière, les Steelers étaient la meilleure défense de la ligue en termes de yards concédés, la 1ère à la passe et la 8ème au sol. Des statistiques qui se reflétaient également sur le score puisque Pittsburgh était également la meilleure défense au nombre de points encaissés. Cette saison n’était pas jusque là du même acabit. Dès leur entrée en matière face aux Broncos de Peyton Manning, les Steelers ont encaissé 334 yards dont 240 dans les airs. En 2011, ces chiffres étaient en moyenne de 271 et 171.9.

Il faut dire que les nombreuses absences n’ont pas aidé le coordinateur défensif à y voir clair dans ses schémas. James Harrison, l’outside linebacker a ainsi manqué les trois matchs de la saison, Troy Polamalu n’a pris part qu’à deux matchs cette saison, entre autres. Mais hier soir, la défense a repris du poil de la bête et les Steelers ont remporté leur premier match à l’extérieur.

Certes en face n’étaient présents que les Bengals, pensionnaires de la même division AFC North, et souvent locataires avec les Browns des deux dernières places, derrière les intouchables Steelers et Ravens. Mais tout de même, menés par Andy Dalton et BenJarvus Green-Ellis, les jeunes fauves de Cincinnati avaient un bilan positif avant ce match, avec des victoires convaincantes bien qu’insignifiantes face aux Dolphins et Jaguars.

Alors cette victoire ne fait pas tout. Car certes la défense s’est retrouvée et Pittsburgh est toujours la deuxième de la ligue en termes de yards concédés, mais a contrario elle encaisse trop de points. Car la franchise de Pennsylvanie n’est que la 12ème de la NFL au nombre de points encaissés. Une défaillance dans la red zone qui pose problème, et qui poserait encore plus problème si Big Ben n’était pas en mode MVP depuis le début de saison.

Le quaterback trentenaire semble s’être plutôt bien remis de sa blessure à la cheville et les chiffres tendent à le prouver. Hier soir, il a encore sorti une fiche de 27/37 pour 278 yards, 1 touchdown et 1 interception. Le natif de Lima, Ohio n’a pas encore présenté une fiche sous les 200 yards et a toujours envoyé au moins 1 touchdown par match.

Alors avec une défense retrouvée et un quaterback en forme, les Steelers peuvent-ils créer la surprise dans la conférence AFC ? On en doute. Cette conférence, souvent décriée pour son manque de concurrence face à la NFC (4 des 5 derniers champions NFL sont issus de la NFC) présente une liste de concurrents sérieux pour le Superbowl. Les Patriots font figure d’éternels favoris, mais les Texans et les Ravens sont à l’affût. Menés par un Peyton Manning rajeuni, les Broncos peuvent rééditer leur exploit de l’an passé. Devant cette liste de rivaux, les Steelers auront bien du mal à sortir du lot. Mais au minimum on a bon espoir de voir les hommes de fer en playoffs. Leur calendrier n’est pas insurmontable : Redskins, Chiefs, Browns à deux reprises, Chargers. Il y a quelques semaines ce n’était pas gagné.

  • Philo_Dox

    Je l'attendais cet article sur les Steelers 😀

    Franchement je suis un de ceux qui croient toujours en cette équipe même si les blessures sont vraiment un facteur non négligeable qui a causé ce mauvais début de saison. Pour moi, c'est surtout qu'ils ont un staff vraiment efficace, du head coach aux différents autres entraineurs. C'est un ensemble et même s'ils manquent un joueur, le remplaçant fera de son mieux pour combler.

    Celui qui m'impressionne le plus c'est Big Ben. Ce mec a compris que sa OL était mauvaise mais il s'est adapté très vite ! Faisant même passer son OL pour moyenne.

    Côté AFC, avec des Ravens aussi diminués, des Pats beaucoup moins dominants et des Broncos qui ne pourront pas toujours compter sur des comebacks de Peyton, la voie est ouverte….
    Seul Houston est au dessus du lot en AFC. Côté NFC c'est l'embouteillage !

  • R. Jag

    C'est ce qui fait la marque des grandes franchises. Au même titre que les Yankees, les Lakers, Celtics, les Steelers bénéficient d'un des meilleurs encadrements de la NFL effectivement.