Débats Sports
Don't Miss

Episode 7/82 : Brooklyn Nets (2-4) 91@96 Indiana Pacers (7-0)

        Les Indiana Pacers avaient rendez-vous avec leur Histoire, hier soir face aux Brooklyn Nets, invaincus chez eux. En cas de victoire, c’eut été la première fois de leur histoire qu’ils battent les Nets et ils auraient égalé leur meilleur départ de la saison.

 

        Cut the chase, les Pacers, irrésistibles en ce début de saison, repartent de Brooklyn avec une septième victoire de suite et la première, donc, face à cette équipe d’hipsters grabataires, 96-91.

        Les Pacers démarrent le match comme face aux Pistons, avec une adresse étonnante et une défense qui tient le coup. Mais les Nets sont quand même meilleurs que les Pistons (y a pas de mal) et s’accrochent tant bien que mal pour revenir à 2 points à la fin du 1er QT, 23-21. A la sortie des starters, Indiana doit passer en survival mode pour tenir la distance et ne pas se faire larguer par Brooklyn. Et comme hier, ce petit monde rentre aux vestiaires sur un 46-44 pour les adversaires des Pacers. Si Roy Hibbert est bien en place, c’est Paul George qui, comme hier encore, a un peu de mal à se mettre en route.

        La seconde mi-temps ressemble bien plus à ce qu’on a pu voir l’année dernière, avec une nouvelle défense de fer et tous les ballons passant par David West (18 Pts, 8 Reb). Les Pacers ne parviennent pourtant pas à prendre plus de 10 points d’avance. Cela n’arrive qu’à 5 minutes de la fin, mais Brooklyn n’abandonne pas et revient à 3 points dans les toutes dernières minutes. Joe Johnson, pourtant très bon hier soir avec ses 17 points, ne peut scorer son 3Pts presque ouvert et David West offre la victoire aux Pacers avec deux lancers francs.

 PacNet

        Les Pacers réalisent donc leur meilleur départ de l’Histoire de la Franchise, avec 7 victoires. Can’t miss, can’t lose, can’t miss.

 

 BULLETIN

 

Mr Quik Man of the Game :

 David West

WEST David :

        Histoire de changer un peu de Paul George. Et surtout parce qu’on s’est reposé sur lui dans le 3e QT, au moment où les Pacers ont pris les devants au score pour ne plus jamais les lâcher. 2 lancers francs clutch et un 3Pts au 1er QT sont aussi à prendre en compte. Jolie semaine pour lui.

Très bien :

GEORGE Paul :

        Il aurait mérité le Man of the Game tout autant que David West, mais c’était un peu moins bien que d’habitude, même avec ses shoots franchement classes mid-4th QT. Mais il est dans une forme étincelante, en témoigne son steal clutch à la suite d’une prise à 2 avec… David West.

HIBBERT Roy :

        Un gros double-double, deux blocks à des moments importants du match, un duel gagné contre Brook Lopez… Roy Hibbert continue ses grosses performances. Tout va bien pour lui.

SCOLA Luis :

        C’est un longshot, mais Luis Scola est tellement indispensable à cette B-Team que son match d’hier est encore une réussite, avec un énorme block sur Paul Pierce et des points importants.

Bien :

STEPHENSON Lance :

       Sobre, simple et efficace. Voici ce qu’on peut retirer de la grosse partie du match de Lance Stephenson. Mais on a encore revu ce qu’on n’aime pas chez lui : ces possessions où il fait n’importe quoi avec le ballon et se retrouve à shooter un truc compliqué.

WATSON Charles Akeem :

        Comme on a pu le lire hier, Charles Akeem n’a marqué que 2 paniers. Sauf que ses 2 tirs primés ont été absolument indispensables et décisifs. On a enfin un meneur remplaçant digne de ce nom.

JOHNSON Orlando :

        Il a quelque chose qui m’empêche de le considérer moyen sur un match pareil. Il chope des rebonds, défend pas trop mal, shoote à 50% et surtout, il va s’engueuler avec Kevin Garnett qui l’a confondu avec un punching ball.

Moyen :

 

HILL George :

       Okay, il a été blessé une semaine. On peut donc comprendre les petits problèmes qu’il a pour revenir à son meilleur niveau. Et puis il a quand même 7 assists, hier. Mais c’est tout.

HILL Solomon :

        Il ne fallait pas être une colline hier. Solo a joué 8 min, n’a rien amené, est ressorti, n’est plus rentré. Salut l’artiste.

MAHINMI Ian :

        Il a clairement du mal en ce début de saison et ça continue. Néanmoins, il récupère 2 steals sans perdre un seul ballon, ce qui est un évènement.

 

        On se retrouve Lundi soir à 1h00 du matin, face aux Memphis Grizzlies (3-3) au Bankers Life Fieldhouse. D’ici-là, go to tomwood.com.

[themoneytizer id=15816-16]