Débats Sports
Don't Miss

Episode 27/82 : Boston Celtics (12-16) 79 @ 106 Indiana Pacers (22-5)

         On va finir par se trouver monstrueux. Danny Granger a joué 2 matches cette saison. Il a remporté les deux par plus de 20 points. Après les Rockets vendredi, ce sont les Celtics qui ont subi l’ire des Pacers, 106-79.

 

            Malheureusement, on ne s’est pas autant amusé que face aux Rockets. Le début de match est plutôt à l’avantage des Celtics, qui vont mener 15-10 en profitant des approximations d’Indiana. Mais très vite, Jared Sullinger fait 2 fautes et les Pacers prennent l’avantage. La messe est presque déjà dite à la mi-temps, 52-37.

            Les Pacers étant une équipe de seconde période, ils déroulent et le seul suspense du match réside dans la question :”Triple-double ou pas pour Lance Stephenson ?”. Et c’est là que la bêtise de Stephenson se réveille, forçant les shoots et les assists pour obtenir ce triple-double. Il l’a eu, non sans énerver les insiders, quelques-uns de ses coéquipiers et ses coaches. Heureusement, tout va bien dans le vestiaire et tout est presque oublié au panier décisif, où il anéantit Courtney Lee. Le Garbage Time qui suit est particulièrement bon et seul Donald Sloan ne score pas. Victoire 106-79.

BcIfUPACcAAuap8

Bulletin

Mr. Quik Man of the Game :

 RoyHibbert

            HIBBERT Roy : On lui offre une raquette vide, il en prend possession. Go-to-guy en début de match, il a réalisé un gros double-double (15-12) auquel il ajoute 3 blocks. Bien joué, Big Fella.

Excellent :

         GEORGE Paul : 24 points. Une adresse folle à 3Pts. Un 3e QT fabuleux. On s’y habitue, vous allez voir. Ce n’est même plus impressionnant.

            STEPHENSON Lance : Oui, il a été le meilleur sur le terrain hier soir. Oui il a son troisième triple-double de la saison, le deuxième face aux Celtics. Mais non, ce n’est pas le MVP du match. Forcer comme ça un triple-double, c’est Ricky Davisesque. Abruti.

Très Bien :

         MAHINMI Ian : OUI OUI OUI OUI ! Il ne manque plus de shoots, il prend une pelletée de rebonds, il défend bien, il a une bonne vision du jeu. Ils nous l’ont changé. Allez Ian, la même chose jusqu’à la fin de la saison.

GRANGER Danny : Il est fini. C’est un bad boy. Il faut le trader. Il est toujours blessé. Mais il score 12 pts en 25 min, à 4-5 à 3Pts, il prend 5 rebonds et il est totalement ce que les Pacers cherchaient à avoir. Bande de tocards. You don’t deserve Danny.

Bien :

         WEST David : Même pas besoin de forcer son talent. 8 Pts, 6 Reb et ça suffit, les Pacers anéantissent les adversaires. Il se réserve pour la suite de la saison sans que ça entrave son équipe. Que demande le peuple ?

            HILL George : Rien à redire. Mais il peut faire mieux. Cependant, pourquoi le faire ? On gagne de plus de 20 points, on a un match le lendemain. Comme David West.

            SCOLA Luis : Comme Hill, comme West. On ne force pas son talent, mais ça suffit.

            WATSON Charles Akeem : Il n’est pas maladroit, il sait gérer une attaque et il ramène 9 points ce soir. Voilà. C’est tout ce qu’il faut.

 

Garbage Time :

         COPELAND Chris : Il a scoré. Et IL A DEFENDU. Et correctement. Dans un Garbage Time. Well done, Cope.

            SLOAN Donald : Un peu effacé. Mais il n’a eu que 4 minutes.

            JOHNSON Orlando : Il a enfin rentré un panier. Bien joué. Mais on sait qu’il peut mieux faire, bon sang.

            BUTLER Rasual : Il a retrouvé son Garbage Time, sans pour autant baisser de niveau. On ne l’échangerait pour rien au monde, notre Zuul.

            On se retrouve ce soir, face aux Brooklyn Nets (9-17). LOL. Let’s kill them. Esprit de Noël style.

[themoneytizer id=15816-16]