Débats Sports

Episode 15/82 : Indiana Pacers (14-1) 99 @ 84 Charlotte Bobcats

Pour notre 15e rencontre de la saison, nous rencontrions les Charlotte Bobcats, qui étaient nos premiers tombeurs l’année dernière, dans une rencontre d’une laideur infâme. Cette saison, on ne s’est pas fait avoir. 14e victoire, 99-74.

 

         Il y a 82 matches dans une saison. Parmi ces matches, il y en a des très beaux, des très laids et des matches particulièrement inutiles. Eh bien voilà le premier match inutile de l’année pour les Pacers. On s’est ennuyé de bout en bout d’un match handicapé par des arbitres tatillons et de bons joueurs en foul trouble trop vite.

        Indiana a très vite mené de 12 points et Charlotte n’a jamais pu revenir à moins de 6 points. Dommage pour le suspense et dommage pour les spectateurs, car les Pacers étaient prenables. Winning Ugly, c’est cool et important, mais là, on a fait du zèle. On aura quand même scoré 39 points dans le dernier quart, avec le record en carrière de 3Pts pour Charles Akeem (6-7, dont 5 dans ce dernier quart) et une jolie apparition de Rasual Butler, qui score son 3Pts bien à lui. Victoire 99-74. Rien à dire.

 BobPac

Bulletin

Mr Quik Man of the Game :

 Watson

WATSON Charles Akeem : Il a beaucoup joué avec le foul trouble de MVPG24 et il s’est donc permis de battre son record de 3Pts en un match, tout en étant le meilleur marqueur Pacer. Fabuleux. Le rayon de soleil du match.

 

Très Bien :

 

WEST David : Cela ne se voit pas dans les stats, mais il a joué comme l’année dernière. Quand personne n’arrive à scorer un shoot, on lui donne la balle = money. Indispensable.

SCOLA Luis : Le retour du bon Luis Scola, qui lui aussi a bien failli accrocher le double-double. Le meilleur joueur du banc Pacer en temps normal a encore fait le boulot.

 

Bien :

 

STEPHENSON Lance : Nul en première mi-temps, il s’est un peu réveillé avec le foul trouble de Paul George. Au final, il réalise subrepticement un double-double solide, 15 Pts – 10 Reb.

HILL George : Très maladroit aux shoots comme tout le monde, il est quand même parvenu à s’en sortir sans trop de dégâts. Il finit avec un 7 Pts, 7 Reb, 4 Ast. Il peut beaucoup plus.

GEORGE Paul : Voilà un match bien terne pour Paul George, qui a très vite été en foul trouble. Néanmoins, il reste un très bon défenseur et parvient désormais à marquer dans les moments très chauds.

HIBBERT Roy : Il a commencé très fort et s’est calmé d’un coup, comme tout le monde. Il parvient néanmoins à attraper le double-double, mais vu son début de match, c’est évidemment une déception.

Mauvais :

 

MAHINMI Ian : Quel dur début de saison, bon sang. Encore une fois, c’était très médiocre hier, et il y a deux ou trois actions où c’est tout simplement scandaleux. COURAGE, IAN.

JOHNSON Orlando : Il n’a tout simplement servi à rien hier soir. Rien. Tant pis.

COPELAND Chris : Voir JOHNSON Orlando.

Garbage Time :

 

SLOAN Donald : Il a tenté, c’est rentré. C’est bien. Maintenant, faut le faire quand ça compte.

HILL Solomon : Du pur Garbage Time, on ne l’a pas vu.

BUTLER Rasual : Il rentre, il touche la balle, il score à 3Pts. Voilà l’apport du grand Rasual.

        On se retrouve vendredi soir à 2h00 du mat’ face aux Washington Wizards. Pas sûrs qu’on soit là en live-tweet, on se respecte, quand même.