Débats Sports
Don't Miss

Des débuts gâchés par les Knicks (95-90)

On attendait tous avec impatience les débuts de LeBron James en saison régulière sous les nouvelles couleurs des Cavaliers. Peut-être (sûrement) un peu trop. Tout était prévu, les concerts, les interviews, les reportages et les multiples caméras présentes sur place, dont celles de TNT et SportsCenter. Cleveland s’est retrouvé au centre de l’attention le temps d’une soirée.

Les yeux de la Quicken Loans Arena étaient rivés sur James lors de son fameux chalk toss. Malheureusement pour lui, il n’a jamais pu se débarrasser de la pression mise sur ses épaules. Les Knicks en ont profité pour arracher la victoire (95-90), en ayant mené pendant la majeure partie de la seconde mi-temps.

Le jeu offensif proposé par les deux équipes n’était guère séduisant, ce qui a pu frustrer au plus au haut point les chaînes nationales ayant fait le déplacement. Tant mieux. Chez Fox Sports Ohio, on ne parle pas pendant les introductions. Entamons le récapitulatif avec quelques observations.

1- LeBron James a été mauvais. Ses 17 points, 5 rebonds et 4 passes auraient pu suffire pour des débuts discrets. Cependant, il ajoute à cela huit pertes de balle et un pourcentage au tir de 33.3% (5-15). Il a souvent tenté d’impliquer ses coéquipiers en première intention, mais le manque d’automatisme lui a coûté quelques possessions. Il a reconnu ne pas s’être assez impliqué durant le match, c’est un manque d’effort qu’il faudra rectifier contre les Bulls dès ce soir.

2- Pour James, les derniers jours ont été particulièrement mouvementées. Il a vu sa fille naître récemment, et l’effet de son retour en tant que Cavaliers n’a jamais vraiment disparu depuis juillet. Beaucoup de choses se tramaient dans son esprit, il s’agissait simplement d’un mauvais match.

3- Le scoreboard, ou Humongatron, a très bien reflété la rencontre. C’est grand, attrayant, mais ça ne fonctionne pas très bien. En effet, pendant le second quart temps, on pouvait voir qu’une partie d’un des écrans ne fonctionnait plus et laissait un gros carré noir sur les images. La technologie a encore de l’avance sur notre cher Dan Gilbert.

4- La rotation de David Blatt a été très réduite. Seuls huit joueurs sont entrés en jeu durant les trois premiers quart temps. Mike Miller a été le neuvième joueur a faire son apparition, après Tristan Thompson, Matthew Dellavedova et Shawn Marion. Il semblerait que Coach Blatt ait voulu donner une leçon à ses cadres en les laissant sur le terrain, par eux-mêmes, afin qu’ils trouvent la solution à leur mauvaise performance. Son pari a sûrement échoué cette fois-ci, mais il continue de s’adapter et de chercher les bonnes rotations.

5- Le banc s’est fait surprendre par celui des Knicks, et notamment par Jason Smith (12 points, 5-6 au tir), qui est pourtant un shooteur réputé dans la ligue. Un point positif en ressort : l’impact de Delly. En 18 minutes sur le terrain, il affiche un différentiel de +6, et compile six points et trois passes décisives. Sa défense « bulldog » s’est avéré être très efficace et ses passes en première intention ont bien servi à réduire l’écart en fin de quart temps.

6- Shawn Marion n’a joué que dix minutes, son plus faible total depuis plusieurs années. Il a trouvé cette situation « intéressante » mais on s’attend à ce qu’il joue plus souvent et plus régulièrement. Blatt a admis s’être fait surprendre par le rythme du match et ne pas avoir assez utilisé son banc.

7- Kevin Love a été excellent. Avec 19 points, 14 rebonds et 4 passes décisives, il a trouvé son rythme très rapidement pour donner une avance solide aux Cavaliers. Ses passes de 20 mètre sont aussi spectaculaires que précises. Malheureusement, il s’est effacé en seconde mi-temps, laissant place à Kyrie Irving.

8- Irving a lui aussi été solide (offensivement) en compilant 22 points, 7 passes, 5 rebonds et deux interceptions. Cela dit, il a souvent perdu son joueur en défense. Shane Larkin en a profité pour rentrer quelques tirs extérieurs. C’est encore un secteur de son jeu qu’il doit énormément travailler.

9- L’efficacité offensive a progressivement diminué pour les Cavaliers. Le premier quart temps était un exemple de ce qu’on espérait voir de l’attaque cette saison. Cela dit, la qualité des tirs et le mouvement n’a pas duré. Durant le premier quart temps, l’équipe a rentré 48% de ses tirs. Dans le troisième quart temps, ce chiffre descend à 35%.

10- Carmelo Anthony s’est montré une nouvelle fois dans les dernières minutes du match pour sceller la victoire des siens. Pour lui, comme pour beaucoup d’autres, « cela prendra du temps, comme à Miami en 2010. »

Cette défaite face à New York fait particulièrement mal à cause de l’occasion gâchée de célébrer le retour de LeBron James à la maison. Cependant, il reste 81 matchs à jouer, et les conclusions hâtives ne seront pas nécessaire afin d’aligner de meilleures performances. C’est pourquoi nous finirons sur ceci : il faudra mieux jouer qu’hier pour aller gagner à Chicago.

LeBron James a passé une mauvaise soirée, ce qui a sûrement coûté la victoire aux Cavaliers, mais on continuera de crier en même temps que Ahmaad Crump lors de son introduction.

Pour revoir l’introduction complète des Cavaliers, c’est ici. (Deadspin)

Boxscore

Knicks Cavs Boxscore

Cliquez pour agrandir.

Contre les Bulls, il faudra faire preuve de bien plus de régularité dans le jeu, et de discipline en défense. En back to back, il ne sera pas évident de contenir la raquette puissante de Chicago. Rendez-vous à 01h00 au United Center.

[themoneytizer id=15816-16]