Débats Sports
Don't Miss

Chris Bosh prévient Kevin Love : « Ça va être très difficile »

En rejoignant LeBron James à Cleveland, Kevin Love peut s’attendre à jouer le titre pour les années à venir, mais cela ne viendra pas sans quelques sacrifices de sa part. Chris Bosh peut en témoigner, et c’est d’ailleurs ce qu’il a récemment fait.

Les deux intérieurs ont connu de belles années au sein de leur franchise d’origine, à Minnesota et Toronto respectivement. Au cours des huit dernières années en NBA, Love et Bosh ont été les deux seuls joueurs à afficher des moyennes d’au moins 23 points et 10 rebonds. Tous deux ont été dominants sur le plan offensif mais n’ont pu mener leur équipe au sommet.

Lorsque Chris Bosh signe à Miami en 2010, il sait pertinemment bien qu’il n’aura pas la même importance avec le Heat qu’avec son ancienne équipe des Raptors. Il a développé un meilleur tir à trois points pour espacer le terrain, il s’est adapté au rôle de pivot défensif pour un résultat plus que satisfaisant. Cependant, il ne cache pas que cette adaptation n’a pas été désagréable.

Ça va être très difficile pour lui (Love). Même si j’étais dans son camp, à ses côtés, pour le guider à travers différentes étapes, ça ne changerait rien. Il faut endurer certaines choses pour comprendre par soi-même. C’est extrêmement difficile et extrêmement frustrant. Il va devoir faire avec.

Ces quatre années passées avec LeBron James ont été le fruit de deux titres NBA pour Bosh. Il est passé d’un statut de star à troisième option en quelques mois. Néanmoins, la situation pour Kevin Love est légèrement différente. Pour lui, le shoot extérieur est déjà acquis. Il semble être le joueur de complément parfait pour James. Il pose des écrans, s’écarte, s’occupe du travail au rebond, et peut marquer à l’intérieur. Il est polyvalent, et peut être productif dans tous les compartiments du jeu offensif.

De plus, Love devrait être la seconde option offensive des Cavaliers, alors que Bosh était la troisième option du Heat. Contrairement à Kyrie Irving, Dwyane Wade était un joueur bien plus accompli durant ces années 2010-2014, et donc capable de prendre des responsabilités plus importantes pour relayer LeBron James. A Cleveland, cette hiérarchie n’est pas si évidente. Seul le temps nous dira si Kevin Love sera un simple un complément de James, ou un réel danger offensif afin de soulager le numéro 23.

[themoneytizer id=15816-16]