Débats Sports

And Happy Thanksgiving !

Pour la fête traditionnelle américaine, la NFL est mise en valeur. 3 matchs pour un jeudi et pas de NBA en face. L’occasion pour les franchises de se mettre en valeur. C’était aussi l’occasion pour Mark Sanchez et les Jets de garder la bonne dynamique enclenchée le week-end dernier après la convaincante victoire face à Saint Louis. Mais les Jets sont plus que jamais affligeants d’inconstance. Et le quaterback titulaire incarne à merveille cette inconstance. Après un quaterback rating de 6.2 (sic) et 40% de passes complétées face à Seattle, Sanchez jouait sa place face aux Rams. Il a donné tort à ses détracteurs. Jeudi soir, il est une nouvelle fois tombé du côté obscur.

Il serait malvenu de faire une comparaison avec le quaterback d’en face. Tom Brady a été étincelant mais il faut dire aussi qu’il a les armes pour l’être. Le second quart temps du match a été plus que jamais révélateur du fossé qui sépare les deux franchises de l’AFC East. Après un premier quart temps vierge de points (et cela malgré une nouvelle interception lancée par Sanchez), les Patriots rentrent à la pause avec une avance de 32 points !

Début de second quart. Drive des Patriots : touchdown. Drive des Jets : fumble. Drive des Patriots : touchdown sur le premier snap. Drive des Jets : fumble retourné pour un touchdown. Remise en jeu de New England, retour des Jets : fumble retourné pour un touchdown. Les Patriots ont inscrit 3 touchdowns en 53 secondes. S’en suivra un nouveau touchdown des Patriots qui viendra achever le quart-temps cauchemar des new-yorkais.

Les dernières années, les Jets n’ont jamais été étincelants en attaque mais c’est souvent la défense qui a permis à la franchise de gagner des matchs et notamment d’atteindre par deux fois la finale de conférence en 2009 et 2010. Mais cette saison, plus rien ne semble solide chez le Gang Green. La franchise pointe à la 27ème place dans le jeu aérien, 15ème au jeu au sol et 30ème dans la défense au sol. Seule la défense aérienne tient la route (5ème de la ligue) notamment grâce à Antonio Cromartie, un des meilleurs cornerbacks de la ligue. Mais jeudi soir il n’a rien pu faire.

On a du mal à voir ce que peuvent faire les dirigeants de la franchise pour inverser la tendance. Ils n’ont pas l’air de faire confiance à Tim Tebow (on ne peut pas leur donner tort) mais dès lors pourquoi l’avoir recruté. Ils sont dans l’impasse et sont voués une nouvelle fois à voir les playoffs depuis leurs salons. Ils sont derniers de leur division mais peuvent espérer un retournement de situation grâce à un calendrier abordable (Vs Cardinals, @ Jaguars, @ Titans,  Vs Chargers, @ Bills). Mais l’optimisme a définitivement quitté la franchise et celle-ci ne peut plus compter sur la chance.

Une autre franchise cependant peut se targuer d’avoir une bonne étoile cette saison. Quatre jours seulement après avoir remporté une victoire à l’arrachée en prolongations face aux Jaguars, les Texans ont de nouveau été accrocheurs pour ramener une victoire de Détroit. Traditionnellement, les Lions accueillent pour Thanksgiving. Et c’était encore le cas jeudi soir. Mais les Texans sont invincibles. Alors qu’ils n’ont jamais mené au score au cours du match, ils arrachent la prolongation et inscrivent le field goal de la victoire. Et cela après un touchdown litigieux de Justin Forsett et un field goal sur le poteau du kicker des Lions. Houston peut se qualifier pour les playoffs dès la prochaine journée en battant Tennessee si les Colts ne gagnent pas dimanche.

Patriots et Texans, deux franchises que l’on pourrait bien retrouver en finale de la conférence AFC. Champions de division tout désignés, ils devraient également obtenir les deux meilleurs bilans de la conférence, les exemptant ainsi de premier tour. Baltimore a pour le moment une défaite de moins que New England mais a aussi un calendrier plus délicat. Seuls les Broncos peuvent venir perturber ce trio.